En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Souvenirs, souvenirs

B2 Marine a 25 ans

B2 Marine bateau moteur anniversaire cap ferret Le premier Cap-Ferret 500, livré par Bernard Badets en avril 1986.

Pas de surenchère, pas de course à la taille. Depuis 25 ans, B2 Marine se cantonne avec succès à produire ce qu'il fait le mieux : des petits bateaux transportables, en hors-bord et déclinés en plusieurs plans de pont.

Loin d'être marginale, la production du chantier B2 Marine totalise une moyenne de 350 bateaux par an. Elle compte à ce jour six modèles, de 4,50 à 7 m, la plupart déclinés en plusieurs versions de plan de pont (open, day-cruiser, sun deck), qui répondent tous au même cahier des charges depuis 25 ans : unité de taille modeste, motorisée en hors-bord, pratique, économique et transportable, bref, un premier bateau idéal pour débuter - et évoluer - dans la plaisance.

Hier un credo, aujourd'hui une identité

Basé à Latresne, sur le bassin d'Arcachon, le chantier B2 Marine a été fondé en 1986 par son actuel dirigeant, Bernard Badets. Après avoir été directeur commercial du fabricant de remorques Area quelques années, cet amoureux de la mer, originaire de Bordeaux, décide de créer son propre chantier. Son credo ? Les bateaux transportables uniquement. Un choix judicieusement délibéré à une époque où le manque de place dans les ports commence à se faire sentir.

Avril 1986, le 1er modèle

Le premier modèle de la marque – nommée B2 Marine en référence aux initiales de Bernard Badets – voit le jour en avril 1986. Il s'agit d'un petit day-cruiser de 5 mètres baptisé Cap Ferret 500 Cabin. Il est rapidement suivi d'un 500 Open et, à la fin de la première année, le chantier comptabilise plus de 150 bateaux fabriqués. Ce dernier lance en parallèle un cabin-cruiser de 7,50 mètres de long, doté de quatre couchettes et d'une motorisation hors-bord, pour un budget de 38 000 euros (250 000 F à l'époque). Sa production s'arrêtera en 1994.Ces modèles, comme le reste de la production, répondent au cahier des charges suivant : avoir de bonnes qualités marines, un look sympathique et un équipement de série complet avec l'essentiel. En bref, faire en sorte que le client en ait pour son argent.

1991, un contrat avec OMC

L'année 1991 marque un tournant pour B2 marine. Le chantier signe un contrat avec le groupe américain OMC pour la livraison de 1 000 coques – Cap Ferret 500 Cabin et Open – sur cinq ans. Il reprend son indépendance en 1996 et sort un 550 WA, suivi d'un 550 Cabin. Dans le même temps, il modifie considérablement le premier modèle du chantier, le 500 cabin, vendu dans ses dix ans d'existence à plus de 1 600 exemplaires. Nouvelle carène et nouveau plan de pont pour ce produit phare, au même titre que le 500 open provenant du même moule de coque. C'est là l'une des méthodes éprouvées par B2 marine, à savoir concevoir plusieurs versions autour d'une même carène.

Des modèles évolutifs

Sorti en 1998, le plus petit modèle de la marque, le Cap ferret 450, n'échappe pas à la règle et se trouve décliné en versions Walkaround et Open. La version Open du 550 et le nouveau 650 Cabin qui chapeaute la gamme, sont eux dévoilés l'année suivante. Ces 10 dernières années, les principales évolutions de la marque consistent à renouveler les prestations des plans de pont et le design de certains de ses modèles. C'est le cas notamment du 502 Cabin, version rajeunie de l'emblématique 500 vendu encore à 120 unités par an, et de la nouveauté 2006, le 552 CC, qui reprend la carène de l'ancien 550.

Une indéniable notoriété

Aujourd'hui, 350 bateaux environ sortent chaque année du site de Latresne, soit un bateau toutes les 3 heures. Une production locale – fait rare de nos jours – qui place B2 Marine dans le peloton de tête des chantiers français. Grâce à ses prix attractifs et à la polyvalence de ses équipements, elle séduit par ailleurs une clientèle plus variée, axée vers les balades et les loisirs, et ne se contente plus d'attirer les pêcheurs.

Le 01/04/2011 à 14h47

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Affiches SNSM
Sauveteurs en mer
La SNSM lance sa campagne 2018

L'association des Sauveteurs en Mer lance sa campagne d'hiver d'appel aux dons.

21 novembre 2017
Moteur Boat Magazine n° 336 est en kiosque
Moteur Boat n° 336 - Décembre 2017
Moteur Boat Magazine n° 336 est en kiosque

Au sommaire de ce numéro de décembre, spécialement dédié au Salon nautique de Paris,...

21 novembre 2017
Radeaux Plastimo
Radeaux Plastimo
6 ans de garantie en plus

Plastimo augmente le temps de garantie de ses radeaux de survie de 12 à 18 ans.

17 novembre 2017
Le Mercury F15-20 EFI
Nouveau Mercury F15-20 EFI
Il met la barre très haut

Après Suzuki, Yamaha et Tohatsu c'est à présent au tour de Mercury de sortir son premier 15-20...

16 novembre 2017
Le nouvel Eastbay 44 de Grand Banks
Un Eastbay 44 à Düsseldorf
Des nouvelles de Grand Banks

Le nouvel Eastbay 44 sera exposé au salon Boot Düsseldorf du 20 au 28 janvier 2018

13 novembre 2017
B2 Marine a 25 ans

Articles les + commentés

Chargement