En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

47 nœuds en bateau électrique

Goldfish 23 eFusion

Goldfish 23 eFusion bateau moteur électrique

Imaginez longer le quai en silence, puis abattre les gaz pour atteindre 47 nœuds, le tout avec un bateau électrique. C'est la prouesse technologique réalisée par le constructeur norvégien Goldfish et la société américaine ReGen Nautic, qui ont collaboré pour développer le 23 eFusion.

Depuis 20 ans, Goldfish s'efforce de produire les carènes les plus efficientes possible. Pour le fondateur et président du chantier norvégien, Pal Sollie, la propulsion électrique est un excellent moyen de mettre en avant le potentiel de ses bateaux, en prouvant qu'il est possible de concilier performance et autonomie grâce à un dessin de coque optimisé.

Le chantier en a fait la démonstration à plusieurs reprises avec des motorisations thermiques, en atteignant des performances équivalentes à d'autres bateaux concurrents, avec des puissances deux fois moindres.

La société américaine ReGen Nautic USA Inc, spécialisée dans la propulsion hybride et électrique, a été sollicitée pour développer la motorisation d'un prototype de Goldfish 100 % électrique.

En apparence, le 23 eFusion est identique au 23 Tender. Sa propulsion électrique lui autorise une autonomie de 45 milles nautiques en navigation déjaugée (autour de 20 nœuds) et une vitesse de pointe record de 47 nœuds, vitesse qu'il atteint en seulement 10 secondes ! Le temps de charge des batteries (lithium-ion / 26 kWh au total) est lui aussi très rapide : le chantier annonce 30 minutes pour faire « le plein » d'électricité.

Le Goldfish 23 eFusion est équipé d'un moteur de 145 kW élaboré par UQM Technologies of Colorado (Etats-Unis). Ce bloc de seulement 45 kg se dissimule sous une enveloppe d'Evinrude E-tec banalisé. Il délivre une puissance équivalente à un moteur thermique de 200 chevaux, avec un couple à l'hélice bien supérieur. Son rapport entre performances et consommation revient « à offrir la possibilité de pratiquer du ski nautique pendant une heure avec l'équivalent de 2 litres d'essence ».

Le Goldfish 23 eFusion devrait être commercialisé dès l'automne 2011. Pal Sollie s'attend à ce que d'ici deux ans, « la motorisation électrique équipe 20 % des modèles Goldfish ».

Le 10/10/2011 à 06h42

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Moteur Boat Magazine n° 338 est en kiosque
Moteur Boat n° 338 - Février 2018
Moteur Boat Magazine n° 338 est en kiosque

Au sommaire de ce numéro Spécial navigations, cinq idées de balade pour cet été, de la...

20 janvier 2018
Collision dans l'Oregon
Vidéo : collision entre deux bateaux
Quelques explications sur le crash

La vidéo de la collision violente entre deux bateaux, publiée sur notre page Facebook...

17 janvier 2018
Nuva M6
Nuva Yachts M6
Une ligne affûtée

Le M6 est le petit dernier du jeune chantier Nuva Yachts à Barcelone.

12 janvier 2018
Logo 25 ans Karnic
Un quart de siècle
25 bougies pour Karnic

En 2018, le chantier chypriote Karnic, représenté en France par Sébastien Chevalier, fête ses...

9 janvier 2018
Zapata Flyride
OVNI nautique
Zapata Flyride

Vous aimez la mer ? Vous avez l'âme d'un biker ? Ou peut-être êtes-vous fan de la célèbre...

5 janvier 2018
Goldfish 23 eFusion

Articles les + commentés

Chargement