En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Bateau électrique à Paris

L'Heliodive 900 en bonne compagnie !

Heliodive De gauche à droite : Eric Prang (architecte naval), S.A.S. Albert II de Monaco, Brune Poirson (secrétaire d'état), Alexis Synodinos (Heliodive) et Gérard Feldzer (pilote et spécialiste des questions environnementales).

Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire et S.A.S. Albert II, ont navigué sur la Seine, à Paris le mercredi 4 juillet, à bord de l'Heliodive 900.

Ce bateau se caractérise par une propulsion électrique, elle-même pouvant être alimentée par panneaux solaires. Si son grand frère, l'Heliodive 1200 (voir essai de Moteur Boat n°334) avait opté pour des moteurs in-bord Torqeedo, cet Heliodive 900 reçoit deux hors-bord Torqeedo.

 

Ce catamaran solaire, qui a reçu une aide de l'Ademe, rejoindra les Antilles prochainement, où il servira de bateau de servitude, notamment pour l'arrivée de la Route du Rhum en novembre prochain. D'autres modèles sont en cours de conception et de réalisation, notamment un modèle de 15 m x 6 m qui sera propulsé avec deux moteurs électrique de 100 kW chacun.

 

Ce prochain catamaran solaire et électrique, dessiné par l'architecte naval Eric Prang, optera pour un mélange d'embases de type Kaplan et d'hydo-jet avec hélices de 28 pouces. « Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, avait déjà navigué à bord de l'Heliodive 900 à deux reprises. Quant à Albert II, il connaissait déjà Heliodive, notamment à travers le modèle 1200 qui a remporté une course de bateaux solaires à Monaco l'année dernière », précise Alexis Synodinos, patron du chantier Heliodive.

 

Cet Heliodive 900, motorisé avec deux moteur de 10 kW chacun, est le premier bateau à être totalement anodisé. Récemment, il a parcouru 300 kilomètres sans une goutte de carburant, en étant alimenté uniquement grâce à l'énergie solaire. Sa vitesse oscillait en fonction de conditions de navigation entre 6 et 12 nœuds en moyenne.

 

Texte et photos : François Paris.

Le 06/07/2018 à 08h21 par Edouard Desgrez

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Moteur Boat Magazine n° 344 est en kiosque
Moteur Boat n° 344 - Août 2018
Moteur Boat Magazine n° 344 est en kiosque

Au sommaire de ce numéro « Spécial vacances », un dossier sur les jouets tendances de l'été...

17 juillet 2018
Invictus 320 GT
Dans la même veine que les 280 et 370
Nouvel Invictus 320 GT

Il faudra patienter jusqu'à Cannes pour voir le nouvel Invictus !

16 juillet 2018
Rhéa intègre le groupe Experton-Revollier
Stratégies de groupes
Rhéa et Delphia se font racheter

Le Chantier Naval Rochelais Rhéa-Marine créé en 1996 par Bertrand Danglade intègre le...

13 juillet 2018
Agence Yachting Med
À Canet-en-Roussillon
Agence Yachting Méditerranée

Agence Yachting Méditerranée vient d'ouvrir ses locaux à Canet-en-Roussillon.

12 juillet 2018
AFFICHES SALONS D'AUTOMNE 2018
Ils approchent à grands pas !
Salons de Cannes et de La Rochelle

Voici tout ce qu'il faut savoir sur les 2 grands rendez-vous de l'automne !

12 juillet 2018
L'Heliodive 900 en bonne compagnie !

Articles les + commentés

Chargement