En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

CORICAN

Le chantier du bateau du futur

Eoseas bateau futur Eoseas, un paquebot vert et conceptuel à l'étude chez STX © STX France/SDI

Le Gouvernement a décidé de faire de la recherche et de l'innovation une des priorités de sa politique maritime, adoptée suite au Grenelle de la mer. Il consacrera ainsi 100 millions d'euros au développement du navire du futur, dans le cadre des investissements d'avenir.

Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, du Développement durable, du Transport et du Logement et Éric Besson, ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique ont instauré le Conseil d'Orientation de la Recherche et de l'Innovation pour la Construction Navale (CORICAN).

La construction navale en France représente aujourd'hui près de 70 000 emplois et 8 milliards d'euros de chiffres d'affaires. Dans ce secteur très concurrentiel, la France dispose d'un savoir-faire reconnu dans le monde entier et compte parmi les fleurons de l'industrie européenne, notamment dans le nautisme, la construction de navires spécialisés à forte valeur ajoutée et les systèmes électro-techniques.

Afin de rester compétitive, l'industrie française doit continuer à accroître son avance technologique. Le CORICAN devra sélectionner d'ici la fin de l'année les projets éligibles, dans chacun des secteurs concernés (plaisance, marine marchande, pêche…) et proposer une stratégie globale et cohérente pour la filière navale.

« Le navire du futur, c'est un navire plus sûr, plus propre et plus économe en énergie », a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet. « L'objectif est d'accroître la compétitivité de la filière à l'international, tout en réduisant son impact environnemental ».

« Le gouvernement attend du CORICAN qu'il soit force de proposition et d'orientation en matière de recherche et développement », a ajouté Éric BESSON. « La filière navale est une des 12 filières industrielles reconnues comme stratégiques à l'issue des Etat Généraux de l'industrie ».

Qu'est ce que le CORICAN ?

La création du CORICAN est l'aboutissement d'un processus initié en février 2009 avec le Grenelle de la mer. Il compte 60 membres, présidents des grands groupes industriels français, institutionnels, syndicats et organisations non gouvernementales. Il est présidé par Jean-Marie Poimboeuf, par ailleurs président du GICAN (Groupement des industriels de la construction navale).

Source : développement-durable.gouv.fr

Le 18/05/2011 à 12h14

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Gagnez une VHF Orangemarine !
Jeu concours
Gagnez une VHF Orangemarine !

Chaque mois, le magazine Moteur Boat vous fait gagner un équipement Orangemarine.

19 novembre 2018
B2 822 Open
B2 Marine
32 ans d'une réussite française

Avec près de 10 000 bateaux naviguant en France et sur toutes les mers du globe, B2 Marine, le...

19 novembre 2018
Ecla Fishing
Concurrencer Chris-Craft et Pursuit
L'Ecla Fishing, un open "made in France"

Le chantier Ecla planche sur un open fishing de 9 mètres offrant des prestations haut de gamme...

13 novembre 2018
Suzuki DF175A et DF150A et écrans SMD
Suzuki DF175A, DF150A et écrans SMD
Hors-bord et multifonction

Suzuki a dévoilé récemment ses nouveaux DF175A et DF150A.

6 novembre 2018
Rescue Viana do Castelo
Le zap du Net
Un exercice de sauvetage tourne court

Une vidéo virale sur les réseaux sociaux montrait mi-octobre un spectaculaire exercice de...

31 octobre 2018
Le chantier du bateau du futur