En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Nouvelle gamme en vue

Regal 42 Fly

Regal 42 Fly

Regal fait une entrée remarquée sur le segment concurrentiel des vedettes à fly de 40-45 pieds avec la 42 Fly, qui inaugure au passage une nouvelle gamme baptisée « Sport Yacht ».

« La machine à souvenirs ultime pour un trip aux Bahamas ». Voilà comment Regal évoque et positionne sa surprenante vedette 42 Fly. Avec ce modèle de 12,80 mètres de long, le chantier américain passe à l'offensive sur le marché florissant de la vedette de croisière à fly et vient se frotter à une concurrence déjà prolifique aux Etats-Unis (Carver C40, Sea Ray Fly 400, etc.) comme en Europe (Monte Carlo 4, Jeanneau Velasco 43, Bavaria E40, Galeon 420 Fly, etc.).

Pour se démarquer, cette Regal 42 Fly peut compter en premier lieu sur un joli coup de crayon, avec sa silhouette soignée et contemporaine. Elle met également en avant son flybridge spacieux et convivial, garni de belles banquettes, et sa baie totalement ouvrante permettant de lier le salon de cockpit aux confortables aménagements de l'habitacle. Autre pièce maîtresse, la descente - qualifiée ici de véritable « atrium » par le chantier - qui reçoit une cuisine équipée dans un beau volume dégagé.

La 42 Fly compte deux cabines : une superbe suite propriétaire, pleine largeur, au centre de l'unité, agrémentée d'un canapé, d'une salle d'eau et d'un dressing. Son couchage XL repose sur un système à deux lits pouvant être facilement réunis ou séparés, selon les besoin de l'équipage. Une seconde cabine prend place à l'avant et abrite une grand lit double. On retiendra pour finir un habillage chaleureux, avec des finitions visiblement soignées - en se basant sur les visuels.

Du côté de la propulsion, Regal adopte ici la transmission par pods Volvo IPS, associée aux blocs D6 de 2 x 370 ch (IPS 500) et, en option, 2 x 430 ch (IPS 600). On notera la présence d'un réservoir de carburant de presque 1 000 litres et d'un réservoir d'eau de 235 litres, qui devraient permettre d'envisager sereinement les escapades hauturières… vers les Bahamas par exemple.

Le 01/11/2016 à 04h45 par Julien Bricco

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Le Boston Whaler 150 Montauk de 2018
Du petit Montauk au gros Outrage
Boston se lâche à Fort Lauderdale

Le constructeur des fameuses unités de pêche insubmersibles annonce des nouveautés en pagaille...

20 octobre 2017
Nautic Concept
Application Nauti Concept
Une super interface entre plaisancier et pro

Nauti Concept est une application mobile pour la gestion d'un parc de bateaux, c'est aussi une...

18 octobre 2017
Moteur Boat Magazine n° 335 est en kiosque
Moteur Boat n° 335 - Novembre 2017
Moteur Boat Magazine n° 335 est en kiosque

Au sommaire de ce numéro d'octobre, l'essai en exclusivité du Boston Whaler 170 Montauk, qui...

18 octobre 2017
Le nouveau configurateur en ligne sur zodiac-nautic.com
Imaginer son semi-rigide en 3D
Le configurateur Zodiac

Le site internet zodiac-nautic.com permet désormais de configurer de A jusqu'à Z le pneu Zodiac...

16 octobre 2017
La nouvelle mouture des Honda BF40 BF80 et BF100
Chez Honda
Coup de boost en milieu de gamme

C'est une cure de jouvence entre 40 et 100 chevaux.

13 octobre 2017
Regal 42 Fly

Articles les + commentés

Chargement