En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Idée foil

wFoil 18 Albatross

wFoil 18 Albatross

Outre le fait qu'il ne compte que deux sièges étriqués, que ses 7,50 mètres de large n'arrangent pas les choses pour trouver une place de port, et que sa facture avoisine 200 000 $ (152 000 € environ), le wFoil 18 Albatross reste une affaire de passionné, un luxueux jouet pour adulte à bord duquel la raison n'a pas sa place.

Ce caprice originaire de Slovénie est un projet il y a quatorze ans et initié par Tomaz Zore, ancien ingénieur et pilote aéronautique, aujourd'hui président de la société wFoil.
Sur ce premier prototype baptisé 18 Albatross, le pilote et un éventuel passager s'insèrent en ligne comme ils le feraient à bord d'un biplan. En guise d'ailes pour voler, une paire de foils confère à l'engin la possibilité de s'élever de quelques centimètres au-dessus de la mer tout en réduisant considérablement la surface de frottement avec l'eau.

L'Albatross « décolle » dès 5 nœuds, et sa vitesse de pointe peut atteindre 40 nœuds avec un moteur à hélice Rotax de 75 chevaux dominant la proue. Il aurait par ailleurs un appétit de moineau puisque sa consommation de carburant est annoncée sous les 10 l/h manettes en coin. Entre autres particularités, il est le seul engin basé sur des foils 
à opposer une force de résistance constante avec l'eau sur l'ensemble de la plage de régime.



Les douze modèles qui seront commercialisés en édition limitée seront proposés avec des motorisations BMW ou Aero Swiss Engine allant de 100 à 140 chevaux, « pour une vitesse de pointe théorique de plus de 60 nœuds ! Ils se pareront des plus beaux matériaux (balsa, fibre de carbone...), et deux iPad amovibles recenseront les données, parmi lesquelles la vitesse, la consommation de carburant, mais aussi un horizon artificiel et la force centrifuge issus de l'instrumentation aéronautique », assure Tomaz Zore.

À noter, enfin, que la société wFoil recherche des investisseurs pour mener d'autresprojets, comme celui du record de vitesse sur l'eau pour un bateau à foils.

Le 23/01/2015 à 06h57 par Julien Bricco

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Moteur Boat Magazine n° 331 est en kiosque
Moteur Boat n° 331 - Juillet 2017
Moteur Boat Magazine n° 331 est en kiosque

Au sommaire de ce numéro de juillet, un dossier de trente pages sur l'occasion avec les...

20 juin 2017
Sea One Yachting
Semi-rigides, coques open etc.
Louer à Cannes

Sea One Yachting, loueur de bateau à Golfe-Juan (06) a ouvert une nouvelle base de location sur...

16 juin 2017
TechnoHull Omega 41
Technohull Omega 41
Double in-bord ou triple hors-bord !

La dernière folie du chantier grec Technohull est un semi-rigide haute performance de 13,20...

12 juin 2017
Glastron GS 259 OB
Une version hors-bord
Glastron GS 259 OB

Le Glastron GS 259, ce cabin-cruiser de 7,62 mètres de longueur de coque que vous pourrez...

9 juin 2017
Cranchi XT 36
Nouveau Cranchi XT 36
Mi-trawler, mi-vedette !

Le nouveau projet XT 36 de l'italien Cranchi est à la croisée des chemins entre le trawler et...

7 juin 2017
wFoil 18 Albatross

Articles les + commentés

Chargement