En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Un sun deck à transmission Z-drive

Essai Bayliner Avanti 8

Bayliner Avanti 8 Les Avanti sont les premiers sun decks signés Bayliner.

Pour un sun deck de cette catégorie, adopter une transmission Z-drive au lieu d'une motorisation hors-bord présente deux intérêts : autoriser une grande plage de bain, et profiter du capot de la cale moteur pour installer un solarium.

Le cockpit comprend ainsi une banquette arrière dont le dossier coulissant offre trois configurations de bain de soleil et d'assise. Une table et les sièges du pilote et du copilote, pivotants, permettent d'obtenir un agréable salon de cockpit, qui se complète d'un meuble évier doté d'un réfrigérateur. Comme la console est déportée sur tribord, la facilité avec laquelle on rejoint la plage avant donne la sensation que le bateau est bien plus grand qu'il n'est en réalité. Sur l'étrave, on note une très pratique plateforme de débarquement par l'avant. L'habitacle, bien que réduit, reçoit une couchette double sous laquelle peuvent en option être installés des WC ; il est également possible de prévoir un évier. En navigation, on apprécie le confort de toutes les positions de conduite, tout comme le tempérament ludique de l'Avanti 8, qui montre un excellent passage tant dans le clapot que sur une mer plus longue. Sa carène semble toutefois sensible à la répartition latérale des poids.

Fiche technique

Prix  env. 70 200 €  avec 200 ch CMD 2.8 essence – Longueur 7,92 m – Largeur 2,55 m – Poids 2 387 kg – Homol. cat. C/8 pers. – Mot. maxi 300 ch – Carburant 265 l – Cabine/couchette 1/2 – Import. Brunswick Marine Emea (Belgique)  – Vitesse maxi 33,4 nœuds – Vitesse de croisière 21,4 nœuds – Conso en croisière 22,2 l/h 

Essai complet MBM 229

 



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Bayliner Avanti 8