En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Petite mais ambitieuse

Essai Bénéteau Antarès 7.80

Bénéteau Antarès 7.80

Sortie fin 2011, l'Antarès conserve une ligne au goût du jour avec une timonerie profilée aux montants noirs et au pare-brise incliné, soulignée par la décoration bicolore de la carène.

L'habitacle se compose d'un grand volume d'un seul tenant, à l'exception du petit cabinet de toilette (doté de WC marins mais sans douche). Les deux mètres de hauteur sous barrots dans la timonerie sont vraiment appréciables. Le carré bâbord se convertit en couchette individuelle (1,15 x 2 m). Le couchage avant en contrebas est de dimension similaire. L'Antarès est donc paré pour la petite croisière à deux, dans des conditions très correctes. Dans le cockpit arrière, une planche sert de table comme de support pour le grand bain de soleil. Mais sa mise en oeuvre est fastidieuse ! Le comportement marin est globalement sécurisant, même si la carène tape parfois dans le clapot court.

Les plus
Nombreux rangements
• Volume de la timonerie
Tarif attractif

Les moins
• Direction trop dure
• Bain de soleil arrière trop lourd
• Ventilation en virage

Pour l'essai complet, achetez la version numérique de Moteur Boat Magazine n°303 de mars 2015, en cliquant ici.



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Bénéteau Antarès 7.80

Articles les + commentés

Chargement