En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Un style intemporel

Essai Cobalt 296

Essai Cobalt 296

Sans verser dans le rétro, ce grand bow-rider américain cultive un style raffiné qui s'appuie sur la permanence de critères propres aux runabouts.

Le pare-brise enveloppant et le tableau de bord façon automobile anglaise, au demeurant très ergonomique, illustrent cet esprit. La disposition du cockpit est, somme toute, très habituelle, mise en valeur par la longueur du bateau, notamment au niveau du bow-rider qui porte la capacité d'accueil à onze personnes. Les sièges de pilote et copilote à dossier réversible se transforment en méridienne à
la demande. Le large solarium, disposant d'un passage central pour faciliter l'accès à la plage de bain, est indépendant de la banquette arrière. Les deux MerCruiser de 300 ch procurent au Cobalt 296 des performances honorables mais sans excès. La direction précise rend le pilotage agréable, aidé par une carène qui passe bien dans le clapot.

Les plus
Très bonne carène
Excellente finition
• Beau design

Les moins
• Les 320 ch sont un peu justes pour les amateurs de vitesse
• Joystick optionnel peu convaincant

Fiche technique
Prix 2013
  : 179 120 € avec 2 x 320 ch MerCruiserLong. : 9,19 m – Larg. : 2,90 m – Poids  : 3 334 kg – Homologation  : cat. B/11 pers. – Mot. maxi  : 2 x 425 chCapacité de carburant  : 457 l – Constructeur  : Cobalt Boats (USA) – Import.  : Inshore Yachts (Cannes, 06) – Contact  : www.inshore-yachts.com

Vitesse maxi  avec 2 x 320 ch : 40,4 nœuds

Nos appréciations
Performances 3/5
Comportement 4/5
Finition 5/5
Confort à bord 3/5

Pour l'essai complet, achetez la version numérique de Moteur Boat Magazine n° 276 de décembre 2012, en cliquant ici.



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Cobalt 296