En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Un open pour le farniente

Essai Everset 550 Open

Everset 550 Open Voici une coque open de premier prix qui reste néanmoins bien équipée. Pour débuter en plaisance !

Pour partir en famille ou entre amis et découvrir les plages de la côte, voici le bateau parfait.

Si on considère sa faible longueur, le 550 Open d'Everset apparaît comme un véritable petit salon flottant, ainsi qu'en témoignent les deux fauteuils ménagés dans le tableau arrière et surmontés d'un dossier. Cet esprit est conforté par l'aménagement avant du bateau : une banquette en U autour d'une table démontable circulaire, l'ensemble se transformant en bain de soleil. Et pour renforcer encore l'ambiance farniente, le fond du cockpit ainsi qu'une partie du pontage avant sont recouverts de lattes de teck. Enfin, la console donne accès à un volume baptisé cabine, mais sa disposition et la hauteur sous barrots disponible en font plutôt un espace de rangement. La position assise s'avère la plus confortable pour piloter ; debout, on ne dispose que d'une place bien étroite qui plaque le volant contre le ventre. Le bateau est nerveux, très plaisant aux commandes avec des accélérations franches et un passage en souplesse dans la vague. Même dans le clapot, on parvient à ne pas cogner en tombant dans des creux. Dans les virages, la carène accroche bien et la gîte se manifeste sainement.

Fiche technique

Prix 2008  26 742 € avec 115 ch Yamaha 4T Longueur 5,50 m – Largeur 2,25 m – Poids 750 kg – Homologation cat. C/6 pers. – Mot. maxi 115 ch – Carburant 120 l –  Importateur Everset (38) Vitesse maxi 37,5 nœuds – Vitesse de croisière 27,7 nœuds – Conso en croisière 22,8 l/h.

Essai complet MBM 219



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Everset 550 Open