En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Un runabout musclé pour se faire plaisir

Essai Larson LXI 218

Larson LXI 218 Énergique, c’est un vrai « coupé sport » des mers qui ne néglige pas pour autant le confort des passagers.

La vraie raison d'être de ces bow riders américains est le plaisir du pilotage.

On le sent dès le premier contact : le cockpit confortable, dont les décorations imitant le bois précieux et la sellerie opulente feraient penser aux « belles américaines » (à quatre roues) ; le poste de pilotage très typé sport ; la stéréo dont les haut-parleurs sont intégrés dans le bow rider ; la prise pour brancher un lecteur MP3... Cette unité ne conviendra certes pas aux personnalités contemplatives ! Le LXI 218 est un petit monstre qui se joue du clapot à 41 nœuds. À lui les grandes courbes à fond, les petits virages serrés dans lesquels il montre une accroche ferme. Au pilote de trouver le bon degré de trim et de ne pas hésiter à atteindre les 60-70° afin de soulager la carène. Les passages se font en souplesse dans les vagues, et l'unité possède une belle capacité à amortir les chocs, sans compter une direction douce et précise, ainsi qu'une position de pilotage toujours confortable, puisque le fauteuil très enveloppant se règle en hauteur, avec une assise relevable et un volant qui peut, lui aussi, se lever ou s'abaisser.

Fiche technique
Prix
env. 46 500 € avec 270 ch Volvo 5.0 GXi SX – Longueur 6,55 m – Largeur 2,51 m – Poids 1 690 kg – Homologation cat. C/8 pers. – Mot. maxi 320 ch – Carburant 129 l – Importateur Everset (38)

Vitesse maxi 43,4 nœuds – Vitesse de croisière 31,3 nœuds – Conso en croisière 32 l/h

Essai complet MBM 228


LARSON LXI
Notre sélection de petites annonces occasion
 
 
Voir toutes les annonces LARSON sur argusdubateau.fr


Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Larson LXI 218