En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Pour le ski nautique et la promenade

Essai Monterey 234 FS

Monterey 234 FS Ce runabout racé est construit en Floride, comme tous les modèles de Monterey.

La disposition de son cockpit exprime clairement le programme de cette unité : nombreuses places assises pour les amis, coffre à skis dans le plancher, bain de soleil arrière, immense plage de bain... tout ce qu'il faut pour passer un après-midi devant la plage et les sports nautiques.

On appréciera par ailleurs les deux consoles qui encadrent le passage vers le bow rider, qu'on peut juger un peu exigu. Celle de tribord offre un énorme volume de rangement, celle de bâbord des WC. Pour les premiers modèles de la série, l'absence de davier, qui limite donc les possibilités de mouillage, est cependant regrettable. La motorisation du bateau se montre tout à fait à la hauteur de ses ambitions sportives, puisque les 270 chevaux du Volvo à essence lui permettent d'atteindre les 30 nœuds en 11 secondes. Le pilote dispose de deux positions de conduite, assis ou en appui fessier, toutes deux au confort parfait. Impeccablement calé, on peut tirer le meilleur de cette carène qui se montre vive et très plaisante à piloter, avec une capacité à virer très court. Néanmoins, dans le clapot ou la mer formée, le 234 FS se montre moins à l'aise, et il faut trouver une vitesse qui lui convienne.

Fiche technique

Prix env. 58 600 €  avec 270 ch Volvo 5.0 I GXi SX Longueur 7,32 m – Largeur 2,60 m – Poids 1 950 kg – Homologation cat. C/8 pers. – Mot. maxi 320 ch – Carburant 235 l – Cabine/couchette 0 – Importateur Sensey Import (33) Vitesse maxi 43,5 nœuds – Vitesse de croisière 29,2 nœuds – Conso en croisière     32,2 l/h

Essai complet MBM 216



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Monterey 234 FS