En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Succession assurée

Essai Parker 690 DC

Essai Parker 690 DC

Le Parker 690 DC reprend le concept du 750 DC, avec un carré en L à tribord.

Le siège du pilote pivotant, cinq personnes peuvent s'installer autour de la table qui s'abaisse pour former un bain de soleil. Un réchaud et un évier s'intègrent dans le montant de la cabine. La poignée des gaz tombe naturellement sous la main, et le siège baquet relevable permet de piloter assis ou surélevé, cette position offrant une parfaite visibilité vers l'avant. Une cabine est logée sous le rouf, mais le couchage est réduit en raison d'un cabinet de toilette qui empiète sur sa surface. Le mélange réussi de ses teintes renforce le caractère sportif de cet élégant bateau. Avec un Verado de 250 ch, il montre tout son potentiel. Il atteint 37 nœuds à 5 500 tr/mn, mais il sera plus véloce par mer calme. Le V caractéristique des Parker joue bien son rôle dans ce type de mer courte et inconfortable, surtout de face.

Les plus
Qualités marines
Finitions
Surface du bain de soleil arrière

Les moins
Pas de vraie cuisine
Couchage de la cabine étroit
Largeur des marches du passage central

Pour l'essai complet, achetez la version numérique de Moteur Boat Magazine n°319 juillet 2016, en cliquant ici.



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Parker 690 DC

Articles les + commentés

Chargement