En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Un petit bolide

Essai Sea Ray 175 Sport

Sea Ray 175 Sport Avec seulement 135 chevaux, ce petit bow rider se montre vif et ludique.

Modèle d'entrée de gamme, le 175 Sport est un petit bow rider destiné à un programme de balades à la journée en famille, avec cabotage et sports nautiques.

Sa petite taille et son salon de pont avant, dans lequel deux personnes peuvent s'installer, le cantonne néanmoins à des plans d'eaux plats ou bien abrités. Dès que le clapot se lève, il tend en effet à secouer fortement l'équipage, mais il s'agit d'un bateau bien équilibré, affichant une gîte importante mais progressive en virage et très amusant à conduire, puisque le pilote est installé au ras du sol dans un siège baquet, coulissant d'avant en arrière, un peu comme dans un kart. Avec un simple moteur de 135 chevaux, le bateau atteint 35 nœuds en pointe. Il est proposé dans deux versions de plan de pont. La première, celle que nous avons essayée, dispose d'un bain de soleil arrière qui occupe toute la largeur du bateau et sous lequel sont installés le moteur et deux coffres latéraux très pratiques. Les passagers bénéficient ainsi d'une banquette adossée au bain de soleil et pouvant accueillir trois personnes, pilote et copilote disposant de sièges identiques. La seconde version propose deux sièges installés de part et d'autre du bac moteur, et un siège copilote de type dos à dos, transformable en un bain de soleil individuel.

Fiche technique
Prix 2010
17 852 € avec 135 ch MerCruiser essence – Longueur 5,33 m – Largeur 2,13 m – Poids 953 kg – Homologation cat. C/7 pers. – Mot. maxi 160 ch – Carburant 79,5 l – Importateur Brunswick Netherland

Vitesse maxi 35 nœuds – Vitesse de croisière 24,5 nœuds Conso 25,4 l/h 

Essai complet MBM 216

 



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Sea Ray 175 Sport