En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

L'open indestructible

Essai Triumph 195 CC

Triumph 195 CC Le chantier Triumph garantit à vie les coques de ses bateaux et les propose à des tarifs plutôt concurrentiels.

Triumph garantit ses coques à vie mais, contrairement à d'autres s'appuyant sur ce même argument de vente, ce constructeur américain utilise une variété de polyéthylène rotomoulé renforcé par de la mousse, au lieu du classique composite verre polyester.

Il en résulte un prix attractif. Indépendamment de cette originalité, le Triumph 195 CC se présente comme un classique open prévu pour accueillir un équipement spécifique à la pêche, mais aussi des éléments de confort qui rendent le bateau apte à une navigation familiale. Aux porte-cannes, vivier, bacs à poisson, boîte à pêche et rembourrage intérieur, s'ajoutent des sièges d'angle à l'arrière, une banquette-bain de soleil à l'avant et un bimini-top. Le tout se répartit sur un nombre impressionnant d'options. L'encombrement des sièges munis d'accoudoirs incitera à les limiter aux deux qui prennent place derrière la console si l'on veut préserver la facilité de circulation dans le cockpit. Il n'existe en revanche aucune difficulté pour faire le tour de la console par l'avant, même lorsque le solarium est en place. Maniable et passant bien dans les vagues, la carène est également exempte de vibrations ; son V marqué la rend sensible à la charge et aux déplacements latéraux de l'équipage.

Fiche technique

Prix 2009 35 000 € avec 135 ch Honda 4T Longueur 6,10 m – Largeur 2,49 m – Poids 907 kg – Homologation cat. C/8 pers. – Mot. maxi 150 ch – Carburant 227 l – Constructeur Triumph (ÉU) – Importateur Sports Service (33) Vitesse maxi  33,5 nœuds – Vitesse de croisière 23,8 nœuds – Conso en croisière 18 l/h

Essai complet MBM 233



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Triumph 195 CC