En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Exclusivement pêche

Essai Wellcraft 252 Fisherman

Wellcraft 252 Fisherman Avec ses équipements, cet open est avant tout destiné à la pêche sportive.

Même s'il reçoit sur l'avant un petit salon, cet open américain ne peut renier son programme de pêche.

Son importante profondeur de cockpit avec ses francs-bords rembourrés, sa banquette de cockpit escamotable dans le tableau arrière pour libérer de la place, sa planche à découper, son vivier et ses porte-cannes fixés au T-top en toile qui recouvre la console centrale de pilotage, tout traduit le programme halieutique de ce bateau. Avec une motorisation dernier cri composée de deux Verado de 175 chevaux chacun, l'ensemble est nerveux (5 s pour déjauger), rapide puisque la barre des 40 nœuds est dépassée, et bien équilibré. La puissance maximale de 2 x 225 chevaux nous paraît un peu excessive. Il se montre très à l'aise dans le clapot, et sa tenue en virage est bonne avec une gîte modérée. Le passage dans les vagues, à vitesse soutenue, n'est accompagné d'aucune vibration, ce qui procure une sensation de solidité. Le 252 Fisherman bénéficie de la qualité de construction propre aux Wellcraft, avec un beau niveau de finition, un gel-coat brillant et un accastillage costaud. On ne pourra que lui reprocher son programme trop exclusivement pêche et l'absence à l'avant de table ou de bain de soleil pour une utilisation plus polyvalente.

Fiche technique
Prix
2008 112 000 € avec 2 x 175 ch Mercury Verado – Longueur 7,42 m – Largeur 2,66 m – Poids 2 123 kg – Homologation cat. B/8 pers. – Mot. maxi 2 x 175 ch – Carburant 682 l – Importateur Everset (38)

Vitesse maxi 41,6 nœuds – Vitesse de croisière 23,7 nœuds – Conso en croisière 41 l/h

Essai complet MBM 216



Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Essai Wellcraft 252 Fisherman