En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Rénover son gel-coat

Essai 11 gammes de produits

11 gammes de produits pour le gel-coat Le processus de rénovation consiste à polir le gel-coat pour lui redonner sa couleur et à le lustrer pour retrouver son brillant original.

Un peu d'huile de coude assistée de produits efficaces et les résultats sont souvent spectaculaires. Pour vous aider, nous avons testé 11 gammes de produits. Un peu d'huile de coude assistée de produits efficaces et les résultats sont souvent spectaculaires. Pour vous aider, nous avons testé 11 gammes de produits.

Présenté dans les années 1960 comme un vrai matériau mi-racle, le stratifié de polyester n'a tenu que la moitié de ses promesses. Certes étanche et bien plus facile à entretenir que le bois traditionnel, la suite de son histoire a prouvé qu'il finissait lui aussi par se dégrader dans le temps.Le stratifié d'une coque est en effet revêtu sur l'extérieur d'une couche de résine spéciale très dure, appelée gel-coat, qui rend le stratifié étanche et lui donne son esthétique, sa brillance et sa couleur.Comme tous les polymères (le Plexiglas d'un pare-brise, par exemple), il souffre malheureusement d'un phénomène de vieillissement à une exposition prolongée aux rayonnements ultra-violets et infrarouges du soleil, d'autant plus accentué que sa couleur est sombre et sa qualité faible. Sur les œuvres mortes (la partie située au-dessus de la flottaison), l'effet se traduit visuellement par une disparition progressive du brillant au profit d'une surface laiteuse et farinée. Avec une décoloration plus ou moins forte du support, le phénomène atteint prioritairement les teintes jaunes, bleues, rouges ou vertes, qui présentent alors des marbrures blanchâtres et poreuses, altérant sérieusement l'allure du bateau (un point très négatif en cas de revente). Pour cette raison, les fabricants ont toujours favorisé le gel-coat blanc qui résiste un peu mieux au farinage. Mais, à terme, il finit toujours par s'altérer et par perdre tout ou partie de sa brillance. Bien entendu, le soin apporté au bateau, un hivernage sous abri par exemple, ralentira le processus. Si vous restez amarré toute l'année à un ponton, évitez d'exposer le même côté au soleil en inversant régulièrement la position du bateau. Un taud de soleil est des plus efficaces pour protéger les surfaces de pont et d'aménagements mais, contrairement aux plaisanciers anglo-saxons, son usage, certes contraignant, peine à se répandre sous nos latitudes... Des tests de terrain ont également permis de constater que, si la température d'un stratifié blanc ne dépasse guère 50 °C au soleil, elle atteint allègrement les 80 °C avec un gel-coat noir, le bleu et le vert se situant entre les deux extrêmes. Alternées avec les pé-riodes de fraîcheur nocturne, ces montées en température finissent par engendrer des microfissures de surface qui sont autant de sources d'infiltration d'eau dans le bordé. Plus le film de gel-coat est mince (son prix élevé incite malheureusement certains fabricants à tirer sur la qualité et la mise en œu-vre...), plus les risques de dégradation augmentent et plus la surface sera difficile à rénover. Victime d'une porosité profonde, le gel-coat ne pourra qu'être entièrement enduit et repeint, une opération plutôt délicate et coûteuse. Heureusement, l'immense majorité des bateaux en polyester peuvent retrouver tout leur lustre par simple polissage de surface, un travail de rénovation à la portée de tout un chacun, à l'aide d'un outillage réduit et des produits abrasifs adaptés, pour un coût final, hors main-d'œuvre professionnelle, des plus réduits. Il faudra cependant faire preuve de patience (le traitement se compte en mètre carré, même sur un petit bateau) et d'endurance (le travail est assez physique et se compte en heures...).

3M Rénovateur gel-coat     ******

BOERO Pâte à polir Navistyle ***

CLINAZUR Rénovateur 204 et Polish 218 ******

FARÉCLA Polissant 200 et Lustrant 500 ******

MATTCHEM Poli+ et TIO2 ****

PLASTICOQUE Pâte à polir et Lustrant ***

PLASTIMO Polish et Lustrant ***

SOROMAP Polistrat et Lustrat ****

STARBRITE Rubbing et Color restore     *****

YACHTCARE Refinish 1 ****

YACHTICON Rubbing et Polish ****

*mauvais  ** passable  ***moyen ****bon  *****très bon  ******excellent

Le 24/06/2013 à 05h45

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Test gilet SL 180 Plastimo
Équipement
Test gilet SL180 Plastimo

Ce nouveau gilet autogonflant signé Plastimo mise à la fois sur le confort et l'innovation....

25 janvier 2016
hamac beneteau
Made in Bénéteau
Vidéo - Le hamac pour bateau

Un hamac pour bateau ? En voilà une bonne idée. L'équipement imaginé et conçu par les...

7 novembre 2014
Olympus TG-2
Meilleur baroudeur 2013 ?
Test Olympus TG-2

Positionné haut de gamme, l'Olympus TG-2 est considéré par la presse spécialisée comme l'un...

15 janvier 2014
Nikon AW110
Baroudeur sophistiqué
Test Nikon AW110

Le Nikon AW110 est un APN baroudeur haut de gamme bardé de gadgets (altimètre, baromètre,...

4 septembre 2013
OUV CAM
Naviguez en HD – Comparatif
Test : 10 caméras embarquées

Compactes, résistantes et performantes, les caméras dites « embarquées » connaissent une...

16 avril 2013
Essai 11 gammes de produits