En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Des résultats mitigés

Essai moteur Evinrude 300 E-Tec

Evinrude 300 ch

Présenté en France en mars 2008, le 300 chevaux E-Tec est un bloc issu de l'architecture (V6 à 90°) et de la cylindrée (3 441 cm3) du 250 HO. L'embase et le rapport de réduction changent d'un modèle à l'autre.

Le seul deux temps de ce comparatif utilise l'injection directe E-Tec, qui gère électroniquement de nombreux paramètres (température du moteur, de l'air…) et permet d'injecter avec précision la bonne quantité de carburant dans le cylindre. Cette méthode d'admission a notamment permis aux moteurs canadiens de se conformer aux normes antipollution américaines Carb en réduisant les émissions de CO2. La technologie E-Tec compte d'autres atouts, comme l'absence de rodage, l'autolubrification, l'autohivernage et une garantie de trois ans ou 300 heures – au premier terme échu – sans entretien. Le 300 E-Tec est livré de série avec une garantie de trois ans, deux compteurs ronds multifonctions (I-Command), mais toujours pas de commandes électriques. Sur l'eau, ses résultats sont assez mitigés. Premier à déjauger (3,6 s), il est le dernier à atteindre 30 nœuds (9 s). Autre paradoxe, il termine deuxième au calcul de consommation Icomia, alors qu'il est le plus gourmand lors des tests à vitesse stabilisée. Il est par ailleurs le moins rapide (45,8 nœuds) du comparatif et le moins « confortable ». Malgré les efforts réalisés sur l'insonorisation de son bloc, son niveau sonore reste en effet élevé et ses vibrations perceptibles. Il est plus à son avantage côté finances, avec un tarif sous la barre des 28 000 € et des droits de francisation raisonnables de 448 €. Enfin, son poids « plume » de 250 kilos devrait lui conférer un atout certain pour les montages en bimotorisation.

Les performances sur un Joker Clubman 26

Régime
(en tr/mn)
Vitesse
(en nœud)
Conso
(en l/h)
Rend.
(en mille/l)
Ralenti 2,5 0,7 3,57
1 000 5 3,4 1,47
1 500 7 6,9 1,01
2 000 10,2 19,4 0,53
2 500 14,2 26,2 0,54
3 000 19,3 30 0,64
3 500 25,5 36,7 0,69
4 000 29,2 44,2 0,66
4 500 34 59,4 0,57
5 000 37,8 79,1 0,48
5 500 43,3 97,4 0,44
6 000 45,8 102,6 0,45

Prix   27 890 €*
Puissance     300 ch
Cylindrée     3 441 cm3
Cycle     2T inj. directe
Poids     250 kg
Importateur     BRP France (13)

* Prix 2009

Le 23/10/2010 à 18h01

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Suzuki DF70
Presque un sans-faute
Essai moteur Suzuki DF70

Le Suzuki DF70 a été lancé en 2009 en compagnie des 80 et 90 chevaux de la marque, avec...

31 mai 2018
SELVA 150
Le plus rapide
Essai moteur Selva 150 XSR

Identique en tous points au Yamaha F150, excepté la couleur du capot, le nouveau Selva...

29 mai 2018
Tohatsu TLDI 75
Vitesse, sobriété et prix
Essai Tohatsu TLDI 75

Le Tohatsu 75 TLDI est commercialisé depuis début 2011. Il s'agit d'un bloc de...

17 mai 2018
Volvo D6 de 350 chevaux
Un diesel sur un pneu
Essai moteur Volvo D6 - 350 ch

Voici les performances de deux Volvo D6 de 350 chevaux chacun sur un Sacs Stratos (semi-rigide...

15 mai 2018
MERCURY OPTIMAX 150
Toujours dans le coup
Essai moteur Mercury 150 Optimax

Bien qu'il s'agisse du moteur le plus ancien de notre comparatif, le Mercury 150 Optimax...

27 juin 2017
Essai moteur Evinrude 300 E-Tec