En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Un appétit d'oiseau

Essai moteur Mercury 150 Verado

MERCURY VERADO 150

Dévoilé au Salon de Miami en 2005, le Verado 150 adopte exactement la même technologie que ses grands frères.

Ce moteur est doté de quatre cylindres en ligne, avec une toute petite cylindrée, la plus petite du comparatif, seulement 1 732 cm3, mais il est équipé d'un compresseur. Ce dernier a pour but de comprimer l'air et de le refroidir dans un intercooler. L'air froid, plus dense que l'air chaud, permet d'enrichir le mélange air-essence. Pour résumer, davantage d'air dans les cylindres signifie davantage d'essence et donc un gain de puissance. Paradoxalement, cette technologie ne le fait pas consommer plus. Le Verado se place d'ailleurs en tête du comparatif en termes de norme Icomia, avec seulement 14 l/h en moyenne. En revanche, côté performances, les résultats sont moins convaincants. Le Mercury Verado est le moins rapide du comparatif avec 42,5 nœuds, soit 3 nœuds de moins que le Selva, qui est le plus rapide. Même s'il se classe second au test du déjaugeage, il se retrouve avant-dernier pour atteindre les 30 nœuds. En raison de son compresseur, le Verado est aussi le moteur le plus lourd de sa catégorie avec un poids mesuré de 256 kg, soit tout de même 50 kg de plus que le Mercury Optimax. Par ailleurs, le Verado 150 n'étant plus doté en série de la direction électrohydraulique, son prix est abaissé (18 659 €) et se situe dans la moyenne. Ce moteur est certainement l'un des plus agréables du comparatif. Sa commande électrique est un réel confort pour l'utilisateur et l'instrumentation est complète.

Découvrez sur la pièce jointe ci-dessus les PERFORMANCES du Mercury 150 Verado mesurées sur un Zodiac Pro Open 650 (6,50 m – 630 kg).

LES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
PUISS. RÉELLE (en kW) : 112
PUISS. ADMIN. (en CV) : 9,92
RÉGIME MAXI (en tr/mn) : 5 800 – 6 400
CYLINDRES : 4 en ligne
CYCLE : 4T inj. directe
CYLINDRÉE (en cm3) : 1 732
ALÉSAGE/COURSE (en mm) : 82 x 82
RAPP. DE RÉDUCTION : 2,08
POIDS (en kg) donnée constructeur : 231
POIDS (en kg) relevé Moteur Boat : 256
HÉLICE ESSAYÉE (diam. x pas) : 3 pales inox 14 x 19''
MONTAGE MOTEUR* : + 78 mm
GARANTIE : 3 + 2 ans
PRIX 2012 : 18 659 €
* Hauteur de la plaque antiventilation par rapport au fond de coque.

Le 30/10/2014 à 07h06 par Julien Bricco

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
Suzuki DF70
Presque un sans-faute
Essai moteur Suzuki DF70

Le Suzuki DF70 a été lancé en 2009 en compagnie des 80 et 90 chevaux de la marque, avec...

31 mai 2018
SELVA 150
Le plus rapide
Essai moteur Selva 150 XSR

Identique en tous points au Yamaha F150, excepté la couleur du capot, le nouveau Selva...

29 mai 2018
Tohatsu TLDI 75
Vitesse, sobriété et prix
Essai Tohatsu TLDI 75

Le Tohatsu 75 TLDI est commercialisé depuis début 2011. Il s'agit d'un bloc de...

17 mai 2018
Volvo D6 de 350 chevaux
Un diesel sur un pneu
Essai moteur Volvo D6 - 350 ch

Voici les performances de deux Volvo D6 de 350 chevaux chacun sur un Sacs Stratos (semi-rigide...

15 mai 2018
MERCURY OPTIMAX 150
Toujours dans le coup
Essai moteur Mercury 150 Optimax

Bien qu'il s'agisse du moteur le plus ancien de notre comparatif, le Mercury 150 Optimax...

27 juin 2017
Essai moteur Mercury 150 Verado