En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

Presque un sans-faute

Essai moteur Suzuki DF70

Suzuki DF70

Le Suzuki DF70 a été lancé en 2009 en compagnie des 80 et 90 chevaux de la marque, avec lesquels il partage le même bloc de 4 cylindres en ligne et de 1 502 cm3 de cylindrée.

Ces moteurs ont été conçus pour recevoir des hélices de fort diamètre. Le DF70 est doté de l'injection multipoint, d'un double arbre à cames en tête et d'une distribution par chaîne. Le décalage du vilebrequin par rapport à l'arbre de transmission lui confère un petit rapport d'embase avec un carter profilé. Ce moteur quatre temps met également en avant une consommation de carburant optimisée grâce à un mélange « pauvre » de 16 à 18 grammes d'air pour 1 gramme d'essence. La plus récente version du 70 chevaux Suzuki dispose par ailleurs d'une double entrée de rinçage. Côté instrumentation, le DF70 est livré avec un compte-tours et un indicateur de trim analogiques. Les cadrans digitaux Smis sont optionnels. Une fois de plus, Suzuki n'a pas usurpé sa réputation de moteur sobre. Le DF70 est le plus économique du comparatif, avec une consommation moyenne (Icomia) de carburant inférieure à 6 l/h. Il compte aussi parmi les blocs les plus silencieux et il approche des 32 nœuds en vitesse de pointe, malgré une cinquième place sur ce dernier critère. Il se « rattrape » avec une belle deuxième place au test d'accélération et ne demande que 6 secondes pour atteindre 20 nœuds. Un sans-faute pour Suzuki ? Presque. Le motoriste japonais fait payer le prix fort ses bons résultats ; un changement de politique tarifairevisiblement – qui confère au DF70 le prix le plus élevé de sa catégorie (13 200 €).

Découvrez sur la  pièce jointe ci-dessus les PERFORMANCES du SUZUKI DF 70 mesurées sur un Jeanneau Cap Camarat 5.1 CC (5,15 m – 550 kg) .

LES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
PUISS. RÉELLE (en kW) : 51,5
PUISS. ADMIN. (en CV) : 8,61
RÉGIME MAXI (en tr/mn) : 5 000 – 6 000
CYLINDRES : 4 en ligne
CYCLE : 4T inj. directe
CYLINDRÉE (en cm3) : 1 502
ALÉSAGE/COURSE (en mm) : 75 x 85
RAPP. DE RÉDUCTION : 2.59
POIDS (en kg) donnée constructeur : 155
POIDS (en kg) relevé Moteur Boat : 162
HÉLICE ESSAYÉE (diam. x pas) : 3 pales alu 13 3/8 x 17''
MONTAGE MOTEUR* : + 40 mm
GARANTIE : 3 ans
PRIX 2011 : 13 200 €
* Hauteur de la plaque antiventilation par rapport au fond de coque.

Le 18/08/2014 à 18h16 par Julien Bricco

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
MERCURY OPTIMAX 150
Toujours dans le coup
Essai moteur Mercury 150 Optimax

Bien qu'il s'agisse du moteur le plus ancien de notre comparatif, le Mercury 150 Optimax...

27 juin 2017
MERCURY 150 EFI
La bonne surprise
Essai moteur Mercury 150 EFI

Le motoriste américain Mercury dispose de trois modèles totalement différents dans cette...

28 juin 2016
EVINRUDE 150
De bonnes performances
Essai moteur Evinrude 150 E-Tec

Avec le Mercury OptiMax, l'Evinrude E-Tec est le second deux temps de notre comparatif. Ce moteur...

24 juin 2016
HONDA 250
Une mûre réflexion
Essai moteur Honda BF 250 A

Honda revient dans la cour des grands avec un nouveau V6 prometteur et longtemps attendu. Grosse...

23 juin 2016
MERCURY VERADO 150
Un appétit d'oiseau
Essai moteur Mercury 150 Verado

Dévoilé au Salon de Miami en 2005, le Verado 150 adopte exactement la même technologie...

30 octobre 2014
Essai moteur Suzuki DF70

Articles les + commentés

Chargement