En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. FERMER x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moteur Boat

Le Leader de la presse bateau à moteur

La baie de la Fresnaye

Mouillage du fort de la Latte

La baie de Fresnay L'anse des Sévignés, juste avant la baie de la Fresnaye, est bordée par une grande plage de sable blanc.

Au départ de Saint-Quay, c'est à une navigation à grand spectacle que nous vous convions ici, puisque, après avoir défilé au pied du colossal cap Fréhel, nous traversons la majestueuse anse des Sévignés pour nous glisser au pied du fort de la Latte, une forteresse énorme.

Pour faire route sur le cap Fréhel derrière lequel se dissimulent la pointe et le fort de la Latte, il faut d'abord contourner les roches de Saint-Quay par le sud. Les repères suivants jalonneront notre itinéraire : bouée cardinale Est « Comme-tu-pourras », puis bouée cardinale Ouest La Roselière, et enfin bouée cardinale Est Caffa. Entre ces deux dernières bouées, on passera à proximité de la tourelle cardinale Sud la Longue (sur bâbord). Avec la bouée Caffa, on atteint des eaux saines. On trouve alors devant soi, très au large, les phares du Grand-Léjon (sur bâbord) et de Rohein (sur l'avant). Mettre le cap légèrement à gauche de ce dernier (65°) pour faire route sur la bouée cardinale Nord des Landas, qui balise l'ensemble des dangers encombrant les approches du cap d'Erquy. Une fois cette bouée contournée, on voit clairement la silhouette massive du cap Fréhel qui plonge à pic dans la mer. Mieux vaut ne pas passer trop près afin d'éviter ressac et autres mouvements de houle. Une fois le cap Fréhel franchi, on fait route sur la pointe de la Latte : se méfier alors du banc de l'Etendrée, dont la roche la plus à l'ouest pointe à 3,9 mètres au-dessus du zéro des cartes. Si on peut se rapprocher des falaises qui dominent le fond de l'anse des Sévignés (il y a même un petit mouillage derrière une presqu'île, au sud de la pointe de Château-Renard), on arrondira largement la pointe de Fort-la-Latte, de façon à revenir vers le mouillage (au pied du château) depuis le Sud.

Sur place…
Une fois dans la baie, on mouille l'ancre au pied des remparts, par 2 à 5 mètres (sable et vase). La vue est magnifique mais le débarquement malaisé. Par brise de NE, le mouillage est exposé, et on peut trouver un meilleur abri pour un pique-nique en traversant la baie pour mouiller sous la baie du Châtelet. Il peut être amusant aussi de profiter de la pleine mer d'une marée de grand coefficient pour explorer les petits ports (de simples cales, en réalité) de Saint-Géran (assèche de 3,4 mètres) et de Port-Nieux (assèche de 7,8 mètres). Attention alors aux zones de cultures marines : il existe un passage entre les deux zones de bouchots qui barrent l'entrée de la baie entre les pointes de la Touche et du Châtelet.

LIVRE DE BORD
Cartes S.H.O.M. nécessaires :
n° 7154 De l'île de Bréhat au cap Fréhel, baie de Saint-Brieuc au 1/50 000e, n° 7128 Baie de Saint-Brieuc (partie Ouest) au 1/25 000e, n° 7310 Baie de Saint-Brieuc (partie Est) au 1/25 000e, n° 7129 Du cap Fréhel à Saint-Briac-sur-Mer au 1/20 000e.
Distances et caps (cap vrai)
Sortie du port-bouée du Comme-tu-pourras : 1,3 mille au 140°.
Bouée du Comme-tu-Pourras-bouée de la Roselière : 1 mille au 115°.
Bouée de la Roselière-bouée Caffa : 2,2 milles au 80°.
Bouée Caffa-bouée les Landas : 8,5 milles au 65°.
Bouée les Landas-cap Fréhel : 8 milles à vue.
Cap Fréhel-pointe de la Latte : 2 milles à vue.
Way-points (WGS 84)
Bouée Caffa : 48° 37,8' N - 02° 43,1' W
Bouée les Landas : 48° 41,5' N - 02° 31,2' W
Cap Fréhel : 48° 41,0' N - 02° 19,1' W
Courants à prendre en compte : les courants de marée, parallèles à la côte, peuvent atteindre 3 nœuds en vive-eau. Ils portent à l'est au flot et à l'ouest au jusant.
Niveaux de marée : l'exploration de la baie de la Fresnaye n'est concevable qu'à marée haute, et en évitant les périodes de morte-eau.
Carburant en cours de route : Binic (station service à 300 mètres du port) et Saint-Cast (3 milles au SE de la pointe de la Latte).
Critères météo : la baie de Saint-Brieuc est agitée par vents de secteur Nord. Entre la pointe d'Erquy et le cap Fréhel, fort clapot si un vent frais s'oppose à la marée, c'est-à-dire au jusant par vents de secteur Ouest, et au flot par vent de NE.
Dangers à éviter : outre les cailloux, se méfier des casiers de pêche, filets, palangres… Une veille attentive s'impose.
 

Le 22/10/2010 à 10h35

Réactions

Chargement


Sur le même sujet :
LES SEPT ILES
Au large de Perros-Guirec et de Ploumanac'h
L'archipel des Sept-Iles

Les Sept-Iles sont un fabuleux sanctuaire des oiseaux de mer. Les lieux étant délicats d'accès...

1 septembre 2012
Chausey
Un magnifique archipel
L'archipel de Chausey

Les Bretons de Saint-Malo et les Normands de Granville partagent le même amour pour l'archipel...

24 juillet 2012
Ile de Batz
Au départ de Tréguier
Île de Batz

Comme chacun le sait, la Bretagne nord se caractérise par les myriades de rochers qui débordent...

26 février 2011
Lézardrieux
Au départ de Tréguier
Lézardrieux

Plaisante balade : de Jaudy en Trieux, vous sortez d'un estuaire pour en remonter un autre ! Et,...

25 février 2011
Perros Guirec
Au départ de Tréguier
Perros-Guirec

Entre Tréguier, le vieil évêché breton tapi autour de sa cathédrale, et Perros-Guirec, la...

24 février 2011
Mouillage du fort de la Latte

Articles les + commentés

Chargement